Bains de moeurs

Avec les années folles, la tendance à l’effeuillage progressif des baigneurs n’est pas sans susciter quelques combats d’arrière-garde. Afin de profiter au maximum de l’engouement pour les bains de soleil, les hommes adoptent un simple maillot avec ceinture et restent torse nu, influencés par les films de Tarzan avec Johnny Weismuller.

Mais l’apparition de poitrines velues provoque parfois une réaction négative car certains ne veulent « pas de gorilles sur nos plages ». Le docteur Maudet, maire de Saint-Georges-de- Didonne, dans un arrêté de juin 1931 précise : « Dans l’intérêt de la décence et du respect des mœurs, il est interdit de se baigner sur les conches et plages de Saint-Georges- de-Didonne, autrement qu’avec un maillot ou costume de bains. Le caleçon court est interdit ». Ce document, affiché dans les établissements de bains des plages de Saint-Georges et de Vallières, ajoute : « Il est interdit aux baigneurs de se déshabiller sous les tentes mobiles, qui d’une façon générale ne sont pas suffisamment closes. Les baigneurs partant de leur demeure et y retournant après le bain, ne devront pas circuler sur les voies publiques, sans être recouverts d’un peignoir ». Cette défense des bonnes mœurs, contrôlée par le garde-champêtre, n’est guère efficace puisqu’un ouvrage, l’année suivante, fustige les « vacances infernales » à Saint-Georges- de-Didonne, suite à l’indifférence officielle devant cette « véritable poussée d’immoralité, de dépravation et de scandales » qui y règne.

Office de tourisme Saint Georges de Didonne
12 RUE AUTRUSSEAU
05 46 05 09 73

Laisser une reponse