Le piège de feu

Un grave incendie criminel éclate le 20 août 1976, vers 13 heures, dans la forêt de Saint-Augustin. De nombreux vacanciers, piégés par les flammes, se réfugient sur la plage, très réduite par la marée haute, dans une panique indescriptible. Certains parviennent à s’échapper par la route tandis que d’autres sont évacués par une flottille de plaisanciers, venue de Royan en toute hâte. Un bac va se charger d’évacuer des colonies de vacances. Le feu menace le village de La Palmyre et, vers 16 heures, frôle dangereusement le zoo à moins de 200 mètres. Deux conducteurs de bulldozer attaquent avec un grand courage le front des flammes devant le zoo, de si près qu’ils doivent être arrosés par les pompiers tant la température est élevée, mais ils réussissent à déblayer ses abords avec un pare-feu efficace. Les animaux sont momentanément évacués et tout le monde vient en aide, y compris deux cirques voisins, dont celui de Jean Richard, alors à Pontaillac, venu avec ses cages, ainsi que de nombreux bénévoles du voisinage et même des touristes en maillots de bain. Le feu ne s’arrête que trois jours plus tard grâce à l’aide de Canadairs et de nombreuses équipes de pompiers arrivées de Rochefort, La Rochelle et même des départements voisins. Le zoo n’a perdu que quelques oiseaux, mais 1 500 hectares de forêt ont été ravagés avant que les pompiers ne maîtrisent la situation.

Idée sortie
Zoo de La Palmyre
05 46 22 46 06

6 Avenue de Royan, 17570 Les Mathes

Laisser une reponse